Le Bain des Orcs Reluisants Index du Forum Le Bain des Orcs Reluisants
Le Forum Du Club De Jeux Aux Orcs Reluisants
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pas de Wakizashi après vos Prières du Soir - topic de jeu
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Bain des Orcs Reluisants Index du Forum -> Pleine Lune - New Generation
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Djimne



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 214

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 9:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lorsque Kawase était tombé, emporté par le Kami, Akiko avait d'abord eu du mal à le croire. Ce n'est qu'une fois bien assurée de sa mort qu'elle osa s'approcher de lui. Tandis que les autres courraient vers le temple à la recherche d'une preuve de la culpabilité du prêtre, elle pria deux soldats de l'aider à porter le corps vers les bûchers qu'ils avaient préparés la veille pour les autres défunts. Laisser un corps à l'abandon, même celui d'un traître aussi infâme ne pouvait que déplaire aux kamis. Pourtant elle se contenta du minimum et ne le veilla pas comme elle l'aurais fait pour un homme juste.
Le lendemain, c'est les traits moins tirés qu'elle rejoignis les autres au château, où elle arriva à temps pour accepter d'un sourire les excuses de Seguzawashi. Mais elle fronça aussitôt les sourcils à la suite de son discourt. Par respect elle laissa la parole au shusho qui venait d'entrer, mais parla après lui.

"Seguzawashi-san, je craint malheureusement que Yosuke-sama n'ait raison au moins sur ce point, et que d'autres traîtres sévissent encore parmi nous. Je vous en prie donc, remettez votre seppuku à des temps plus cléments, et aidez nous à les démasquer."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Djimne



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 214

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 9:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Puis ayant entendu les propos de Seguzawashi, elle rajouta :
"Mon raisonnement à propos de Yuko-san et Edogawa-san est le même que le votre, et je vous y inclurait Seguzawashi-san car vous avez été le premier hier à proposer kawase-san à l’exécution. Comme je connais l'innocence d'Oniji-san (disant cela elle adressa à l'enfant un signe de tête qui semblait presque un remerciement) cela ne nous laisse plus beaucoup de suspects..."
La voix de la miko avait faibli à ses derniers mots.


Dernière édition par Djimne le Lun Aoû 15, 2011 8:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taloche



Inscrit le: 31 Juil 2011
Messages: 28

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant



Ainsi le premier ninja était enfin tombé ! La nouvelle rassura un instant Toki. Un instant seulement, puisqu'après tout, ils n'étaient pas sortis d'affaire pour autant... Surtout elle, qui depuis le début avait toujours pris de mauvaises décisions...
Cela la tracassa d'ailleurs pendant une bonne partie de la nuit. Comment prendre la bonne décision ? Les autres semblaient savoir le faire naturellement...

La question lui trottait encore dans la tête alors qu'au petit matin elle avait apporté un plateau dans les appartements d'Oniji. Oniji... Le pauvre enfant était si agressif depuis la mort de son père. Même une réaction aussi naturelle en temps normal pouvait devenir suspecte dans ces conditions... Le plateau posé, Toki était alors restée immobile un moment... Si elle osait... Cela ne se faisait pas mais...
Tant pis, elle ne pouvait pas tenir. Curieuse, la jeune cuisinière s'était permise d'entrouvrir le panneau menant à la chambre de l'enfant. La pièce était sombre évidemment et Toki avait mis du temps avant de pouvoir discerner quoi que ce soit, mais au bout d'un moment, elle avait réussi à le voir. Il dormait... Sagement...
La cuisinière avait alors doucement refermé le panneau. Comment avait-elle pu douter de lui ? L'enfant lui paraissait si innocent maintenant... Oh, petit maître...

Après cela, Toki était revenue dans la pièce principale, où elle avait suivi les débats avec attention. Cette fois, elle tenait à être attentive. Elle ne voulait plus faire d'erreur... Sans un mot pour l'instant, elle écoutait donc les uns et les autres.
Elle ne prit la parole qu'à la suite de la miko, puisqu'elle était du même avis qu'elle concernant la présence de ninjas :

"Seguzawashi-sama, permettez moi de me joindre à Akiko. Je ne suis qu'une humble cuisinière et j'ai parfois fait de mauvais choix... Mais tout comme elle, je suis persuadée que nous sommes encore menacés... Je vous en prie, ne nous laissez pas maintenant..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Alazhred



Inscrit le: 01 Juil 2010
Messages: 117

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 11:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Certains d'entre vous savent des choses, ou alors se font passer pour ce qu'ils ne sont pas. Comme l'a dit Edogawa-san la nuit dernière, il est temps de mettre carte sur table, ne croyez-vous pas ? Si vous pensez vraiment que des traîtres se cachent encore parmi nous, tout devrait se jouer cette ultime nuit. Car ensuite, ils auront l'avantage et nous continuerons de jouer leur jeu en nous exécutant jusqu'à ce que personne ici ne survive.

Ou alors, il ne reste qu'un seul traître et nous avons intérêt à unir nos forces et jouer franc-jeu.

Je parlerai tout à l'heure. D'autres enjeux méritent une réflexion supplémentaire de ma part tout d'abord. Je compte sur vous tous pour l'alimenter.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Djimne



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 214

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Akiko regarda le samouraï un instant étonnée puis répondit.

"Je suis d'avis que chacun dise ce qu'il pense. Pour ma part je suis persuadée qu'il reste plus d'un traître.
Par contre Seguzawashi-san je ne saisi pas très bien ce qui vous fait penser que tout va se jouer ce soir ... "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Psyko
_______________________
_______________________


Inscrit le: 21 Oct 2006
Messages: 291
Localisation: Par là ->

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 9:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yuko n'avait pas été très présente lors des dernières délibérations, très occupée à sa boutique. Avec le siège qui se prolongeait, de nombreux assiégés étaient venu chercher de quoi écrire chez elle, si bien que les affaires marchaient mieux qu'en temps normal. Certains voulaient écrire à leurs proches, espérant qu'ils trouveraient le moyen de les contacter. D'autres souhaitaient retranscrire leur vie sur un support, tandis que d'autres encore mettaient leurs pensées par écrit. Et plusieurs songeaient à leur testament

Elle était arrivée depuis peu et avait écouté les autres s'exprimer, un peu en retrait

"Je suis également d'avis qu'il reste un ou plusieurs traîtres parmi nous. Nous en avons découvert un, en plus de celui exécuté par ses complices. Mais cela me semble trop simple qu'ils ne soient que 2"

"vous voulez jouer carte sur table Seguzawashi-san ? Très bien, j'espère juste que les informations qu'ont obtenues les gens de cette pièce nous permettrons d'en finir une bonne fois pour toutes... Ces dernières nuit, je n'ai pas fermé l'oeil, ce qui explique mon manque de présence durant la journée. Malheureusement, je ne peux tout surveiller et il me faut choisir. Suite à l'avis de certains qui semblaient me faire confiance, j'ai crains pour ma vie. Moins je semblais coupable et plus je faisais une cible intéressante. Et cette nuit, rien ne s'est passé. J'ignore si c'est parce que j'ai fait en sorte de me protéger ou parce les traîtres voulaient semer le trouble, mais c'est ce qu'il s'est passé. A vous tous maintenant d'amener les informations qui nous permettraient de nous en sortir"

[HRP]NQD: suppression de la signature.[/HRP]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Djimne



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 214

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 9:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Akiko avait écouté la libraire avec attention car elle était de ceux dont elle attendait l'opinion.

"Yuko-san, merci pour ces confidences. Je n'avais pour ma part que peu de certitudes et je les ai déjà exposées à plusieurs reprises, je n'en avancerais donc pas plus. Cependant, aux vues des derniers événement, je crains fort que nous n'ayons pas, moi la première, choisi la bonne personne pour succéder à Furuimatsu-sama."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr.Pie



Inscrit le: 04 Juil 2005
Messages: 374

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 9:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin les langues se déliaient pour le plus grand plaisir de Shinichi.

« La découverte d’un traître est une excellente chose et l’absence de disparition la nuit dernière est providentielle. Je remercie ceux qui m’ont accordé leur confiance, dit-il en adressant un hochement de tête au poète et à la miko. Toutefois, je me permets de vous donner une précision que je suis seul à pouvoir connaître avec certitude : il ne reste qu’un seul agent à la solde du Shogun dans nos murs, lâcha-t-il. Et sachez que je vous dévoilerai bientôt son nom. »

Sur ce, le sōhei fit la sortie la plus dramatique dont il était capable tout laissant planer le mystère encore un peu plus longtemps... enfin pour ceux qui n'avaient pas encore compris le fin mot de l'histoire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alazhred



Inscrit le: 01 Juil 2010
Messages: 117

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 10:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Akiko, si je dis que tout devrait se jouer ce soir, c'est en parlant de l'éventualité de plusieurs traîtres encore en lice. Car s'ils sont plusieurs, nous ne les débusquerons pas facilement, et chaque jour qui passe fait planer sur nous la menace de condamner d'autres innocents.

De plus, à force de nous livrer les uns aux autres, nous avons construit un schéma autour de nous, constitué des connaissances que nous avons les uns des autres. Les traîtres en bénéficient bien plus que nous, car ils savent qui ils sont bien entendu. Mais eux pourraient faire très mauvais usage des certitudes qu'ils ont acquises. Ils pourraient nous leurrer, comme l'a expliqué Yuko-san, en épargnant ceux qui d'évidence constitueraient un cible de choix pour les exécutions que nous menont. Ils peuvent également profiter de l'amour que certains se portent pour faire d'une pierre deux coups...

Quant à Edogawa-san, j'espère qu'il sait ce qu'il fait, car je vois mal comment il pourrait survivre à la prochaine nuit, dévoilant ainsi ses certitudes devant tout le monde (et donc devant les traîtres s'il y en a). J'espère que nous aurons des nouvelles de lui avant cette nuit...

Mais votre remarque me surprend, Akiko. Qu'est-ce qui vous fait porter de telles accusations contre notre nouveau shusho ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr.Pie



Inscrit le: 04 Juil 2005
Messages: 374

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2011 3:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shinichi Edogawa avait obligeamment fait part au shusho de son souhait de voir rassembler les principaux protagonistes de la douloureuse affaire qui ensanglantait la forteresse du daimyo. Maintenant que tous étaient réunis, il commença son réquisitoire.

« Comme promis, je vais vous dévoiler la vérité en détaillant les alibis de chacun d’entre vous. »

« Tout d’abord vous Seguzawashi san. Vous avez dès le début des événements fait preuve d’une verve des plus fameuses, à tel point que nombreux furent ceux qui ont suivis votre avis, même si celui-ci était alors fallacieux. Par la suite, vous avez expiez vos fautes en accusant un de nos ennemis. De plus, je soupçonne que vous connaissez un élément me concernant, bien qu’il n’ait pas de lien avec la série de meurtres perpétrés dans cette forteresse, il semble confirmer votre innocence. Dès lors, à moins que vous n’ayez pas hésité à vendre votre seul comparse pour survivre un jour de plus, vous ne pouvez être le coupable. »

« Maintenant à vous Kitano san. Vous avez votez à de nombreuses reprises contre Kawase san et c’est tout à votre honneur, il est toutefois dommage que vous n’ayez pas réitéré ceci la nuit dernière. Toutefois, vos promenades nocturnes n’ont pas pour centre d’intérêt que la bibliothèque et avec vous à nos côtés, les nuits sont plus sûres. »

« Toki, plusieurs fois tu as accusé à tort mais à chaque fois c’était avec une pure bonne fois que personne ici ne pourra remettre en doute après la visite que tu as rendu à Oniji san, apportant ainsi la preuve de son innocence. Celui-ci pourra en témoigner. »

« Oniji, malgré ton jeune âge, tu as su gardé courage et honneur depuis le début du siège. Ton innocence ne fait plus aucun doute après ce que Toki et Akiko ont dit. Je sais qu’un jour tu seras le digne héritier du shusho même si parfois ta célèbre paresse devient contagieuse. »

« Akiko, votre vote a été décisif pour permettre d’évincer Kawase san et jamais un coupable n’aurait agit de même. De plus, même si je n’arrive pas à comprendre la manière donc vous avez connu l’innocence d’Oniji san - les kamis seuls peuvent le savoir - je ne peux que vous croire. »

« J’en arrive donc à vous Yosuke Satsuma, notre bien aimé shusho. Comme vous le constatez, il ne reste que vous sur ma liste des coupables possibles. Tous les autres ont su prouver leur innocence. Quoi de plus simple pour démasquer un traître que d’innocenter tous les autres accusés. De plus, vous êtes tombez dans mon piège lors que j’ai feint d’hésiter sur la culpabilité de Kawase san. Vous êtes le seul à avoir mis publiquement en doute mon avis, probablement dans l’espoir de sauver votre complice. Et si cela ne suffit pas, je peux ajouter que vous avez été à la source de toutes les exécutions d’innocents, que ce soit en votant contre le portugais et ou tranchant la décision qui a conduit à la mort de Rikyu. S’il vous reste un tant soit peu d’honneur vous utiliserez vos dernières heures de vie afin de d’expliquer votre trahison plutôt que de vous embourber encore plus longtemps dans le mensonge. »

« J’ai parlé » ajouta ironiquement le moine-guerrier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Djimne



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 214

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2011 4:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Akiko avait écouté attentivement le discourt de Shinichi, puis se tourna vers Seguzawashi pour lui répondre.

"Shinichi-san a exposé les choses bien mieux que je ne l'aurais fait et je partage son point de vue. Mon vote de se soir ira donc contre Yosuke-sama, en espérant que cette tragique histoire prenne fin avec lui..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taloche



Inscrit le: 31 Juil 2011
Messages: 28

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2011 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Toki ouvrit de grands yeux ronds. Alors là... Le shusho... Bon sang la pauvre cuisinière se serait bien trompée s'il était effectivement un traitre... Pour autant, cela se tenait... La jeune femme acquiesça donc à nouveau. Cette fois, elle suivrait bien sagement l'avis des autres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
darkrouge
_______________________
_______________________


Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 98

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2011 6:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le monologue de Shinichi Edogawa avait fait mouche auprès des habitants. Même Oniji trouva cette déduction parfaitement logique. Mais tout aussi inquiétante en sachant qu'il avait été trahi déjà une fois par une personne en qui il avait confiance et qu'il s'était rangé du côté d'une autre personne qui est ciblée par Shinichi Edogawa.

Oniji choisit donc de suivre l'idée de Shinichi Edogawa et se dit à lui-même.

"Si je conduis une personne à la mort alors qu'elle était totalement innocente, au prochain vote je voterai contre Shinichi Edogawa. Si je suis encore en vie..."

[HRP]Merci de m'avoir laissé le temps de faire mon post plus tard, la fondue à l'Hôtel Grand-Combin ne pouvait plus attendre [/HRP]


Dernière édition par darkrouge le Mar Aoû 16, 2011 9:19 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Alazhred



Inscrit le: 01 Juil 2010
Messages: 117

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2011 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Seguzawashi sourit. Bien qu'il n'eut pas compris la signification des actes de tous les membres de l'assemblée, l'argumentation se tenait, et Edogawa-san avait mis à jour les rôles de bien d'autres protagonistes.

Ainsi, la citadelle aurait bientôt un champion. Car Seguzawashi avait toute confiance en son aîné. Edogawa l'avait même percé à jour, lui !

Au départ, il s'était dit que si deux devaient survivre, Edogawa-san devait faire partie de ces survivants, même si l'un des deux devait être un traître. Car il n'existait pas de plus grande cause que celle d'Edogawa. Elle surpassait même celle du shogun ! C'est pourquoi il avait fait en sorte de le soutenir, lui et sa cause, le plus discrètement du monde, en oubliant notamment ses alliés dans ses diatribes ou en les blanchissant sans trop s'avancer (car les faire passer pour des complices les aurait menacé).

A présent, comme il l'avait prophétisé, tout allait se jouer. Car Edogawa-san aurait son soutien jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix. Seguzawashi se tourna donc vers Yosuke-san et le pointa du doigt.

"C'est l'heure des comptes. Car votre lame, shusho, N'aura pas ma tête".

(Il sourit en remarquant qu'il avait sans le faire exprès repris la structure d'un haikku dans sa phrase. Puis, il se reprit).

"L'inverse n'est pas à exclure. Cependant rassurez-vous. Je vous rejoindrai bientôt.".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kibelir
_______________________
_______________________


Inscrit le: 04 Juil 2005
Messages: 537
Localisation: Quelque part

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2011 9:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yosuke Satsuma s'avança, calmement, comme a son habitude. Il semblait on ne peut plus serein. Tous les regards s'étaient tournés vers lui lors du discours de Shinichi Edogawa et maintenant son destin était scellé.

"Beaucoup de gens ont été suspectés dans cette affaire. Il n'est guère étonnant que mon nom finisse pas sortir. La majorité d'entre vous a décidé de faire en sorte que ce jour soit le dernier que je passe en votre compagnie. C'est un choix que je respecte et que je ne le remettrai pas en question.

"Seguzawashi-san, j'aimerai que vous me fassiez l'honneur de m'assister dans mon seppuku. Je pensai que les rôles seraient inversés, mais il semblerait que c'est votre lame qui mettra fin à mes jours. Sauf bien sûr si les kamis viennent me chercher comme ils l'ont fait pour Kawase.

"Il semblerait que les kamis aient été cléments, la journée est belle, le soleil est doux et les cerisiers sont en fleurs. C'est une belle journée pour mourir. Peu de gens ont la chance de pouvoir se préparer à quitter ce monde. Je vous remercie donc tous d'avoir oser vous exprimer suffisamment tôt pour que je puisse dire au revoir à cette terre et à ses habitants."

Yosuke ferma les yeux un instant, inspira une grande bouffée d'air frais chargé du parfum qui flottait dans l'atmosphère, expira lentement, rouvrit les yeux et repris.

"Une vie de samuraï est une vie de service, de dévotion complète, dédiée à son Shusho, son daimyo, son shogun ou son empereur ou quelque soit le nom qu'on veule bien lui donner. Une vie de samuraï est une vie qui ne vaut rien, elle n'est qu'une parmi tant d'autres... mes comme les fourmis, les vies des samuraïs sont nombreuses et leur puissance vient de leur nombre et du courage de chacune. Chacune est courageuse, car elle sait que sa vie ne vaut rien. "

"Depuis la mort du Shusho, il a été fait le choix de laisser les décisions se prendre à la majorité, c'est probablement la plus grosse erreur qui n'ait jamais été faite dans cette citadelle. Ce n'est pas parce que vous êtes nombreux à avoir tort que vous avez raison. Ainsi, la majorité m'a élu au poste de Shusho que je crois avoir occupé de manière honorable, et c'est ce même choix de la majorité qui me condamne aujourd'hui à donner ma vie pour ma cause. C'est donc avec le sourire que je me plierai au choix de la majorité et c'est avec le sourire que j'accueillerai la mort quand elle viendra me prendre."

Yosuke se tut un moment, regardant les autres membres en souriant. Observant les visages les uns après les autres, calmement, un par un, il sondait les esprits.

Ensuite, il ferma à nouveau les yeux, pris une grande inspiration, la retint pendant un moment, puis la laissa s'échapper une dernière fois. L'air frais de la citadelle était pur et chargé des odeurs du cerisier tout proche. Lentement, il rouvrit les yeux, regarda s'envoler quelque fleurs de cerisiers... Il les suivit un moment du regard, pensif.

Enfin, il se retourna vers l'assemblée et calmement continua.

"C'est une journée vraiment parfaite pour mourir ! J'espère que vous aurez tous la chance d'en avoir une aussi belle..."

Puis, se tournant vers Shinichi Edogawa, il termina

"J'ai parlé ! Pour la dernière fois !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Bain des Orcs Reluisants Index du Forum -> Pleine Lune - New Generation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com